Comment obtenir la double nationalité

Accueil » 2ème Passeport » Comment obtenir la double nationalité

Obtenir la double nationalité (double citoyenneté) peut vous aider à protéger votre liberté, à élargir vos zones de placement et même à sauver peut-être votre vie. A une époque où les gouvernements imposent des réglementations de plus en plus draconiennes à leurs citoyens, un deuxième passeport est surnommé « l’assurance citoyenneté ».

Avoir un deuxième passeport (obtenir la double nationalité) peut augmenter considérablement votre liberté personnelle et économique. Le fait d’avoir une double citoyenneté et même plusieurs citoyennetés est une étape importante dans l’internationalisation de votre vie afin qu’aucun gouvernement ne puisse vous enchaîner.

Personne ne devrait être forcé à devenir l’esclave d’un gouvernement simplement parce qu’il est né dans ce pays. Tout au long de l’histoire, les gouvernements ont utilisé la citoyenneté comme un outil d’asservissement économique plutôt que comme un cadeau venu du ciel.

Non seulement obtenir la double nationalité avec un deuxième passeport peut vous aider à accroître votre liberté, mais il peut aussi vous aider à offrir une vie meilleure à vos enfants et à leurs enfants, en leur donnant la citoyenneté dans les meilleurs pays possibles.

Entre autres raisons, certains Américains envisagent d’obtenir une deuxième citoyenneté pour se préparer à une expatriation future, car les États-Unis sont le seul pays au monde à proposer une imposition mondiale fondée non pas sur la résidence, mais sur la citoyenneté.

Aujourd’hui, les Américains sont exclus des investissements lucratifs et même de la possibilité d’ouvrir des comptes bancaires à l’étranger simplement parce qu’ils ont un passeport américain. La plupart des gens n’ont qu’une seule citoyenneté et un seul passeport, ce qui les rend vulnérables au contrôle des capitaux ou à la restriction dans leurs déplacements.

En obtenant un second passeport, vous pouvez obtenir la tranquillité d’esprit, celle qui vous laisse le choix de vous adresser à qui vous voulez. ainsi qu’une porte de sortie en période de chaos économique ou politique. 

Imaginez le scénario catastrophe, la monnaie de votre pays pourrait s’effondrer à la suite de mauvaises décisions de votre gouvernement, l’inflation est endémique, des émeutiers descendent dans la rue, obligeant à déclarer un état d’urgence permanent. Bientôt, la loi martiale prévaudra et le gouvernement règnera en maître. 

Si votre pays est dans une période de chaos, vous ne pourrez peut-être pas voyager, alors qui vous donnera refuge ?

Avec un deuxième passeport, vous aurez beaucoup plus d’options

Alors que certains pourraient dire que le fait d’avoir plus d’un passeport fait de vous un esclave dans plusieurs endroits, un deuxième passeport vous permet en fait de vous engager dans un arbitrage gouvernemental et ainsi trouver la meilleure solution.

Récemment, les citoyens des pays arabes et suite au « printemps Arabe » ont tenté de fuir chaos qui les entourait, mais ont été refoulés d’un peu partout en raison de leur provenance. 

Quand les choses commenceront à  s’envenimer chez-vous, beaucoup d’autres pays ne voudront plus vous aider. Comme pour toute autre chose, il vaut mieux être prêt avant qu’il ne soit trop tard…

L’HISTOIRE DES PASSEPORTS – ET POURQUOI IL EST DE PLUS EN PLUS DIFFICILE D’EN OBTENIR UN

Autrefois, le passeport était un outil tout juste de commodité. Maintenant, les passeports ne sont qu’une autre forme d’identification gouvernementale. Si votre gouvernement vous l’enlève, autant vivre cloîtré. Il est vraiment préférable d’en posséder deux. ..

Vous devez un petite somme à l’IRS par exemple et ils peuvent mettre une marque rouge sur votre passeport et même ne plus vous en délivrer ! 

Les propositions gouvernementales qui circulent pour limiter efficacement la liberté de circulation des citoyens sont époustouflantes. Non seulement le fait d’avoir un seul passeport pourrait limiter vos options de voyage en cas d’urgence, mais les citoyens des États-Unis, du Royaume-Uni et de certains autres pays sont plus susceptibles d’être la cible d’une attaque.

Des pays comme la Suisse et Singapour ont rendu plus difficile l’obtention d’un deuxième passeport parce que la demande mondiale augmente. Les riches Chinois, les Russes et les gens du Moyen-Orient se rendent compte de la valeur de la diversification au-delà de leur propre pays et de nombreux Américains à l’étranger apprennent la sévère leçon de la façon dont un gouvernement peut limiter leurs options.

Un homme d’affaires suisse pourrait littéralement surpasser une entreprise américaine simplement en étant capable de faire des affaires dans beaucoup plus d’endroits dans le monde…

NE TOMBEZ PAS DANS LE PIÈGE DE L’ESCROQUERIE EN MATIÈRE DE PASSEPORT

Il y a beaucoup de mythes autour des seconds passeports pour obtenir la double nationalité. Malheureusement, le désir croissant d’obtenir un deuxième passeport a créé un univers d’arnaqueurs. Si quelqu’un vous dit qu’il peut obtenir un « passeport diplomatique » en un mois, ou la citoyenneté dans un endroit éloigné pour 10.000 $, il ment ou se trompe beaucoup. Attention de même, il y a plusieurs autres cas d’escroquerie au passeport :

  • Passeports diplomatiques. Non, même une république bananière ne va pas vous intégrer dans son corps diplomatique. Les diplomates sont soumis à certaines normes partout dans le monde et même les pays dont les normes sont moins strictes; il est impossible d’obtenir de type de passeport et encore moins pour 7.000 $.
  • Annulation des programmes de citoyenneté économique. Bien que de nouveaux pays commencent à offrir la citoyenneté par le biais de programmes d’investissements, d’autres n’existent plus depuis longtemps. Par exemple, l’Irlande a déjà offert la citoyenneté en échange d’investissements dans le pays, bien que l’Irlande offre maintenant la résidence et la possibilité d’une naturalisation future à ceux qui investissent dans des entreprises irlandaises ou dans des obligations gouvernementales, ils n’ont pas de programme de passeport instantané. Le Belize avait également un programme qui n’existe plus…
  • « Passeports de camouflage ». Les passeports de camouflage ont d’abord été offerts aux Américains qui travaillent dans des endroits à haut risque. Ce sont des passeports de pays qui n’existent plus, comme le Honduras britannique ou la Rhodésie. Cependant, certains sites Web d’escroquerie prétendent que vous pouvez devenir citoyen d’un pays qui a changé de nom il y a des années et qui n’a jamais offert de deuxième passeport !
  • Passeports du marché gris. Nous parlons de corruption d’un fonctionnaire travaillant au ministère de l’Immigration. Les passeports du marché gris peuvent ou non être introduits dans le système officiel et ils peuvent être annulés si le fonctionnaire corrompu du gouvernement est démasqué ou si un futur gouvernement décide de prendre des mesures contre les « étrangers ».
  • Passeports du marché noir. Les passeports du marché noir sont toujours illégaux. C’est le domaine réservé des escrocs et ne sont en aucun cas légitimes. Ils pourraient être volés ou contrefaits.
  • « Passeports bancaires ». Certains promoteurs proposent des « passeports bancaires » avec lesquels ils vous conseillent de voyager. C’est une très mauvaise idée de voyager avec un tel document, vous pourriez vous retrouver très vite en prison…

L’utilisation d’un passeport illégal pourrait vous causer beaucoup d’ennuis. Non seulement ces passeports frauduleux sont difficiles ou impossibles à renouveler, mais il serait stupide de croire que vous pourriez vous en tirer indéfiniment avec un passeport totalement bidon.

Les gouvernements utilisent des systèmes liés pour déterminer quels passeports sont légitimes et un passeport illégitime pourrait être annulé à tout moment…

QUEL EST LE MEILLEUR SECOND PASSEPORT ?

obtenir-la-double-nationalite-2e-passeport

Il est difficile de répondre à cette question, la réalité c’est qu’à l’époque actuelle où les gouvernements se déchaînent, presque n’importe quelle citoyenneté « de réserve » peut potentiellement vous « sauver la mise« . 

Lorsque vous considérez vos options de passeport, penchez-vous sur :

  • La qualité du passeport. La convivialité des passeports varie considérablement d’un pays à l’autre. Procurez-vous un passeport chinois et vous ouvrirez peut-être de nombreuses portes à l’investissement en Asie, mais vous ne pourrez quasiment pas voyager sans visa ou alors dans très peu de pays. Les meilleurs passeports en termes d’exemption de visa viennent d’Europe. La Finlande, la Norvège, le Royaume-Uni et la plupart des pays de l’Union européenne bénéficient de l’exemption de visa pour se rendre aux États-Unis et dans de nombreux autres pays. Les passeports convoités peuvent être difficiles à obtenir à moins d’être né dans un de ces pays ou d’y avoir des ancêtres.
  • Les opportunités financières. Alors qu’un passeport américain vous permet de voyager dans de nombreux pays sans visa, il empêche beaucoup d’investissements à l’étranger. Chaque mois, de plus en plus de banques offshore décident d’exclure les Américains afin d’éviter de se conformer à des lois comme la FATCA. De plus, les investisseurs américains sont exclus de nombreux investissements internationaux parce que la SEC américaine a clairement indiqué qu’ils chercheront à obtenir des fonds d’investissement qui permettront aux citoyens américains de participer. Assurez-vous que votre deuxième passeport vous offre la souplesse financière nécessaire pour dépenser et investir votre argent comme bon vous semble.
  • Obligations civiques. Certains pays, comme Singapour et Israël, exigent le service militaire de leurs citoyens.
  • Obligations fiscales. Idéalement, vous devriez pouvoir être citoyen d’un pays mais ne pas y vivre et ne pas avoir à payer d’impôts ou même à y produire une déclaration de revenus. Les États-Unis sont essentiellement le seul pays qui impose ses citoyens en fonction de leur revenu mondial. Même si vous n’y avez jamais vécu, vous pouvez être tenu de payer des impôts si vous avez obtenu la citoyenneté américaine à la naissance. Bien qu’aucun autre grand pays n’ait encore établi une telle imposition fondée sur la citoyenneté, il est possible que de certains d’entre-eux en grande difficulté cherchent à faire de même dans un avenir pas si lointain. D’autre part, il est peu probable que le Paraguay décide d’imposer de telles lois à ses citoyens et il ne dispose probablement pas des ressources nécessaires pour le faire.
  • Respect du pays émetteur. Bien qu’un passeport américain soit performant pour beaucoup de choses, il peut ne pas être votre premier choix si vous êtes coincé dans une situation où les Américains sont la cible, il en va de même pour les détenteurs de passeports israéliens. L’objectif est de trouver le meilleur compromis de respect ou d’indifférence…
  • Possibilité d’avoir plusieurs citoyennetés. Un passeport de Singapour est un excellent document de voyage et ses titulaires profitent d’une excellente législation fiscale. Toutefois, Singapour interdit la double nationalité et exige que vous renonciez à toute nationalité existante avant de devenir Singapourien. Elle met également fin à la citoyenneté singapourienne si vous obtenez un autre passeport par la suite. Cela peut poser des problèmes lorsqu’on essaie de parvenir à une véritable internationalisation parce qu’une fois de plus, on se limite à un seul pays. Le passeport idéal vous permet de conserver votre nationalité actuelle et d’obtenir par la suite d’autres nationalités.

IL Y A TROIS FAÇONS D’OBTENIR UNE NOUVELLE CITOYENNETÉ

Ce sont vos moyens financiers qui déterminent le pays ou il sera le plus facile à obtenir une nouvelle citoyenneté, mais également votre désir de vivre à l’étranger et votre arbre généalogique. 

Voici trois façons d’obtenir une seconde citoyenneté….

1 – LA CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE

Egalement  appelé « citoyenneté par investissement« , c’est généralement le moyen le plus rapide et le plus facile d’obtenir un deuxième passeport. Le processus est simple : un pays vous offrira la citoyenneté en échange d’un investissement ou de l’achat d’un bien immobilier.

Ces pays n’exigent généralement pas une résidence. Parfois, vous n’avez même pas besoin d’y aller ! 

Il y avait un certain nombre de pays qui offraient de tels programmes ; même l’Irlande avait autrefois un programme de citoyenneté économique. À la fin des années 1990, plusieurs de ces programmes ont disparu, en partie suites aux rappels à l’ordre du gouvernement américain. Après le 11 septembre 2001, la plupart des autres pays ont suivi la tendance…

Aujourd’hui, plusieurs pays offrent des programmes de citoyenneté économique tandis que d’autres pays offrent des options plus personnalisées. En général, les prix des programmes de citoyenneté économique augmentent avec le temps, un nouvel acteur occasionnel pouvant offrir un prix inférieur. 

Quelques exemples de pays avec cette option :

Saint-Kitts-et-Nevis : c’est l’un des programme de citoyenneté le plus ancien au monde, en vigueur depuis 1984. Pour obtenir un passeport de Saint-Kitts, vous avez deux options. La première, est de faire un don de 250.000 $ ou de 300.000 $ au Fonds de diversification de l’industrie sucrière du gouvernement. Ce fonds a été créé pour aider les travailleurs qui ont perdu leur emploi lorsque l’industrie sucrière s’est écroulée. La deuxième option consiste à acheter un bien immobilier « approuvé par le gouvernement d’au moins 400.000 $. Notez que les deux options sont soumises à des frais divers.

La Dominique :  Le programme de passeport de ce pays des Caraïbes est moins cher, mais n’offre qu’une option de don. Cela signifie que la totalité de votre « investissement » ne sera jamais récupérée. Le coût total se situera toujours dans les six chiffres, bien que la Dominique offre le programme de passeport le plus abordable, soit environ 130.000 $ pour un demandeur célibataire.

Antigua-et-Barbuda : Antigua vient de rétablir programme de citoyenneté économique mais les coûts sont beaucoup plus élevés. Il est calqué sur le modèle de Saint-Kitts avec trois options. La première consiste à verser 250.000 $ en dons et en frais gouvernementaux au Fonds national de développement, ainsi qu’environ 50.000 $ en frais juridiques et autres. La deuxième option consiste à acheter des biens immobiliers d’une valeur de 400.000 $ ou plus et approuvés par le gouvernement et à  conserver pendant au moins cinq ans. Vous devez également payer près de 100.000 $ en frais juridiques et gouvernementaux par adulte et environ 50.000 $ par enfant. La troisième option est d’investir dans une ou plusieurs entreprises locales avec un investissement minimum de 1,5 million de dollars. Le premier citoyen économique aurait investi des millions dans des projets touristiques.

Grenade : Grenade a également ressuscité ses anciennes pratiques de citoyenneté économique en 2013, offrant une option d’investissement immobilier qui nécessite 500.000 $. Toutefois, cet investissement ne doit être fait que dans un seul projet approuvé par le gouvernement et l’obtention d’un deuxième passeport à la Grenade est assortie d’une exigence de résidence, il est obligatoire d’y vivre une bonne partie de l’année.

Chypre : Après avoir confisqué l’argent des comptes bancaires chypriotes lors du « renflouement » de 2013, Chypre a offert un deuxième passeport à ceux qui avaient perdu des millions dans leurs banques. Maintenant, n’importe qui peut obtenir un passeport chypriote, un passeport de l’Union européenne et si bien-sûr vous êtes prêt à investir. La première option consiste à investir 2.000.000 euros dans les entreprises chypriotes, dont au moins 500.000 euros seront versés au Fonds de recherche du gouvernement. Si vous ne voulez pas faire un don, vous devez investir 5.000.000 euros. Les candidats peuvent également déposer 5.000.000 euros dans une banque chypriote pendant trois ans.

L’Autriche et d’autres pays : L’Autriche n’a pas de programme officiel de citoyenneté, mais les particuliers fortunés peuvent négocier avec le gouvernement pour faire un investissement d’environ 10.000.000 euros ou un don d’environ 2.000.000 euros pour obtenir la citoyenneté autrichienne. L’Autriche interdit la double nationalité et une vérification stricte des antécédents et de la capacité du candidat à « devenir autrichien » est effectuée. 

Malte a lancé un programme de citoyenneté qui coûte près d’un million de dollars en frais, ce qui en fait la citoyenneté économique légitime la moins chère de l’Union européenne, bien que le programme ait suscité bien des controverses.

Une question est fréquemment posée : « Les programmes de citoyenneté économique en valent-ils la peine ? » Ils peuvent l’être, surtout si vous avez besoin d’obtenir une citoyenneté rapide. Cependant, il existe des moyens beaucoup moins honéreux d’obtenir votre deuxième citoyenneté si vous êtes prêt à attendre un peu plus ou parier sur la chance

2 – OBTENIR LA DOUBLE NATIONALITÉ PAR LA NATURALISATION

C’est maintenant que vous avez besoin de passer du temps sur le terrain, que vous devez établir votre résidence dans un autre pays et que vous demandiez éventuellement la citoyenneté un peu comme une « récompense ». Vous pouvez devenir citoyen naturalisé dans un autre pays si vous êtes prêt à être patient.

Bien sûr, chaque pays a ses propres règles concernant la naturalisation et opter pour le bon pays pour être naturalisé est une décision difficile. De nombreux pays ont allongé la période à partir de laquelle vous avez immigré jusqu’au moment où vous pourrez demander la citoyenneté. Dans certains pays européens comme l’Andorre, l’attente peut aller jusqu’à vingt ans. D’autres pays pourraient offrir la citoyenneté plus rapidement. Par exemple, des pays comme le Paraguay autorisent la naturalisation après trois ans de résidence permanente.

Un certain nombre de pays n’autorisent pas la double citoyenneté et exigent que vous renonciez à votre citoyenneté actuelle. Il existe cependant des endroits où vous pouvez obtenir la citoyenneté assez rapidement. Certains de ces pays, comme le Canada, ont des exigences strictes en matière de présence physique dans le pays. Pour d’autres, vous n’aurez peut-être même pas besoin de mettre les pieds dans le pays ou alors qu’une ou deux fois par an. Il est possible d’obtenir un deuxième passeport d’un de ces pays en seulement trois ou quatre ans si vous avez les bons contacts.

Tout d’abord, vous devez obtenir une deuxième résidence dans le pays. Vous n’obtiendrez jamais une deuxième citoyenneté si vous n’êtes pas un résident légal

Cela signifie que le simple fait de rester dans un pays avec un visa touristique ne sera pas d’une grande aide. Obtenir une deuxième résidence dans un pays peut être tout aussi facile que de déposer quelques milliers de dollars sur un compte bancaire local, ou tout aussi difficile que d’investir des millions de dollars dans des projets locaux.

obtenir-la-double-nationalite-residence

LES PAYS LES PLUS RAPIDES POUR DEVENIR CITOYEN NATURALISÉ

Il y a des pays et peu importe combien de temps vous y vivrez, ne feront jamais de vous un citoyen. 

D’autres pays exigent que vous obteniez des privilèges de résidence temporaire, avant de devenir résident permanent et avant de demander la citoyenneté. 

Voici quelques-uns des endroits les plus faciles pour devenir citoyen via une deuxième résidence. 

En général, il est plus facile d’obtenir une résidence et éventuellement une citoyenneté en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Certains pays européens offrent une résidence facile aux investisseurs très fortunés.

L’Uruguay est l’un des pays les plus développés d’Amérique du Sud, avec un niveau de vie élevé. Il est facile d’obtenir une deuxième résidence en Uruguay et vous pouvez demander la citoyenneté en seulement trois ans si vous êtes marié (les célibataires après cinq ans). Cependant, vous allez devoir vivre en Uruguay pendant la première année après avoir fait votre demande de résidence pour prouver que vous êtes sérieux et motivé…

Le Brésil offre l’un des meilleurs passeport en Amérique du Sud. N’importe qui peut devenir brésilien. Vous pouvez devenir citoyen brésilien en quatre ans si vous êtes prêt à y créer une entreprise ou à faire un investissement d’environ 75.000 $US ou plus. Il existe un certain nombre d’entreprises qui offrent des placements admissibles à la résidence et à la citoyenneté. Le Brésil est également unique en ce sens qu’il n’extrade pas ses citoyens…

Le Paraguay : Ce pays émergent d’Amérique du Sud offre un programme de résidence permanente simple qui vous permet de demander la citoyenneté après seulement trois ans, à condition de faire un investissement économique dans le pays. Cela peut être aussi simple que d’ouvrir et d’alimenter un compte bancaire avec 5.000 $. Vous pouvez aussi démarrer une petite entreprise et vous verser un salaire imposable, ou investir plusieurs milliers de dollars dans des actions paraguayennes. Le Paraguay est un pays ouvert où tout le monde est le bienvenu et c’est l’un des pays les plus libres du monde.

Le Panama propose Le programme de visas Friendly Nations qui permet aux citoyens de plus de quarante pays d’y résider très facilement via à un dépôt bancaire de 5.000 $ ou un lien économique  » comme par exemple la propriété d’une société panaméenne. Une fois que vous résidez légalement au Panama, vous pouvez obtenir la citoyenneté en cinq ans.

Le Canada propose un délai rapide pour la naturalisation. Le pays a récemment annulé son Programme d’immigration pour investisseurs, ce qui signifie que vous devrez probablement avoir un emploi pour vous y installer. Une fois la résidence officielle acquise, vous pouvez demander la citoyenneté après quatre ans. Vous êtes tenu de passer la plus grande partie de ce temps au Canada, une règle que les agents de l’immigration appliquent systématiquement.

LES PAYS QUI OFFRAIENT IL Y A PEU UNE NATURALISATION RAPIDE

Vous pouvez encore trouver des sites ou même des personnes qui vantent encore les mérites de certains pays qui n’offrent plus la naturalisation rapide. 

La réalité reste que les politiques de chaque pays changent régulièrement, il est donc important d’agir rapidement lorsque vous dénichez une option qui colle à votre situation et vos envies.

La Belgique proposait la citoyenneté après seulement trois ans de vie dans le pays lié à une activité économique locale

Cependant, la naturalisation dans le cadre de ce système était loin d’être garantie et le gouvernement belge a modifié la loi sur la citoyenneté il y a quelques temps pour que les résidents patientent au moins cinq ans pour être naturalisés. 

Certains prétendent que vous pouvez demander la citoyenneté à Singapour après seulement deux ans de résidence, mais cela aussi n’est pas vrai. Non seulement Singapour rend la résidence dans le pays beaucoup plus difficile pour les entrepreneurs et autres « talents », mais il faut maintenant sept ans de vie à Singapour pour obtenir un passeport

Des pays comme Singapour et Israël partagent également la position délicate d’exiger le service militaire pour tous les citoyens. Cette exigence s’appliquerait également aux enfants à qui vous transmettez votre citoyenneté.

3 – OBTENIR LA DOUBLE NATIONALITÉ AVEC LA FILIATION

Avec un peu de chance, vous pourriez être admissible à un second passeport peut-être sans même le savoir ! 

Certains pays offrent la citoyenneté par filiation à ceux qui peuvent prouver qu’ils ont des liens familiaux avec le pays. Certaines personnes peuvent même revendiquer plusieurs secondes citoyennetés en utilisant la méthode par la filiation. Au-delà de votre arbre généalogique, il existe plusieurs autres façons d’utiliser vos liens familiaux pour obtenir la citoyenneté.

Le Brésil est l’un des meilleurs passeports d’Amérique du sud. En fait, le Brésil n’extrade jamais ses citoyens. Le Brésil offre un cheminement rapide vers la citoyenneté en 1 an  à toute personne qui a une responsabilité à l’égard d’un enfant né sur son territoire.

L’Irlande est l’exemple le plus courant. Alors qu’à peine quatre millions de personnes vivent en Irlande, il y a plus de 14 millions de passeports irlandais en circulation. Les règles pour obtenir un passeport irlandais sont simples : si vous avez un parent ou un grand-parent né en Irlande, vous êtes admissible. Tout ce que vous avez à faire est de remplir quelques formulaires. 

Israël : Si vous êtes juif, vous pouvez vivre en Israël en accord avec la loi du retour. Bien que la citoyenneté ne soit pas donnée instantanément, le délai est assez court. Toutefois, la citoyenneté israélienne s’accompagne d’une obligation de service militaire. Même si vous pouvez l’éviter, vos enfants (garçons et filles) y seront soumis. Un passeport israélien n’est pas forcément la meilleure chose pour votre sécurité et vos déplacements. Même certains pays musulmans modérés rejettent catégoriquement l’entrée des Israéliens.

L’Italie : Vous pouvez demander la citoyenneté italienne par filiation si vos grand-parents étaient citoyens italiens et que vos parents n’aient pas renoncer à cette citoyenneté. Tout ce que vous avez à faire, c’est de remplir les nombreux documents et de suivre tout cela. La paperasse pour obtenir la citoyenneté italienne est un peu plus complexe, mais vous pouvez le faire vous-même ou demander l’aide d’un juriste.

La Lituanie dispose d’un programme de citoyenneté par filiation qui permet aux personnes d’ascendance lituanienne d’obtenir la citoyenneté à partir de leurs arrière-grands-parents. Cependant, le programme n’est pas aussi simple que le programme irlandais par exemple et peut exiger que vous renonciez à votre citoyenneté actuelle selon le moment et la raison pour laquelle vos ancêtres se sont expatriés.

L’Espagne offre la citoyenneté aux Juifs séfarades pour faire amende honorable après les expulsions sous le règne du roi Ferdinand. L’Espagne offre également un délai de naturalisation réduit pour obtenir la double nationalité pour les Sud-Américains d’origine espagnole.

Obtenir la double nationalité : Conclusion

Avoir un deuxième passeport et une deuxième citoyenneté va s’avérer utile en cas d’effondrement économique ou de troubles politiques dans votre pays d’origine.

Ce n’est pas un luxe mais bien une assurance pour laquelle nous devrions tous opter…

LE PLAN B

Découvrez comment vous Affranchir de l’Etat, des Banques et du Système