Expatriation à Andorre : le Guide ultime

Accueil » Expatriation » Guides des Pays » Expatriation à Andorre : le Guide ultime

Vous êtes à la recherche d’un système bancaire sécurisé, d’une résidence en Europe ? Alors Andorre, ce paradis fiscal enclavé entre la France et l’Espagne pourrait répondre à vos attentes en terme d’expatriation.

C’est un endroit calme, propre, sécurisé, avec un standing de vie incomparable, un véritable paradis fiscal, un peu comme à Monaco.

Andorre ne fait pas partie de l’Union Européenne, ne fait pas partie de l’espace Schengen.

En obtenant la résidence à Andorre, vous n’obtiendrez pas la résidence européenne

Cependant, les infrastructures et la géographie offrent aux résidents d’Andorre un accès direct à l’espace Schengen, la principauté n’ayant ni aéroport ou gare ferroviaire, la seule façon de s’y rendre est de passer par la France ou l’Espagne.

andorre-ville

Un paradis fiscal en quelque sorte…

Dans le cadre d’une expatriation, l’un des principaux atouts d’Andorre est son système fiscal. 

Le fait que l’impôt sur le revenu “n’existe pas” aura attiré un grand nombre de personnes aisés qui représentent aujourd’hui 50 % des 85.000 habitants de la principauté.

Cependant en 2016 les autorités ont décidé de collecter cet impôt pour la première fois, mais le taux reste modeste tout de même.

Un résident vivant dans la principauté plus de 183 jours par an avec un revenu annuel de 100.000€ aura à payer approximativement 6.800€ d’impôt.

En tant qu’expatrié, si vous vivez toute l’année à Andorre, les 24.000 premiers euros ne seront pas taxés, jusqu’à 40.000€ c’est 5% et ensuite le taux passe à 10%, le taux le plus faible d’Europe.

Deux grands bénéfices également pour s’expatrier à Andorre :

  • Les retraités sont exonérés
  • Les plus-values ne sont pas taxées pour les biens détenus depuis au moins 12 ans

Le système bancaire à Andorre pour une expatriation

Les banques à Andorre sont totalement sûres, très bien capitalisées et regorgent de liquidité.

Tout cela est historique en fait, la principauté étant un paradis fiscal depuis bien longtemps, les banques y assurent davantage un service de gestion de patrimoine. 

Si vous envisagez d’ouvrir un compte en banque à Andorre, il serait préférable de le voir comme un outil d’investissement ou d’épargne, mais certainement pas comme un compte courant.

Les taux d’intérêts varient autour des 2%.

Les banques privées à Andorre vous accueillent les bras ouverts, pas d’investissement minimum, les frais annuels s’élèvent approximativement à 135€, mais cela varie selon les banques et puis tout est négociable.

Notez enfin qu’il est nécessaire d’être présent pour ouvrir un compte bancaire à Andorre.

andorre-ski

Obtenir la résidence à Andorre

Il y a plusieurs manières d’obtenir la résidence à Andorre.

Tout d’abord il va falloir décider si vous voulez oui ou non travailler sur place, les résidents actifs pourront travailler à Andorre tandis que les résidents passifs bénéficieront également de tous les avantages sauf celui de travailler à Andorre.

Une grande majorité des personnes optent pour le statut de résident passif (si vous avez les moyens financiers d’acheter des biens)… 

  • Investir 400.000€ (350.000€ + 50.000€ de caution qui sera restitué au départ)
  • Investissez 350.00€ dans un bien immobilier ou même un terrain (ne doit pas être hypothéqué), car il va falloir prouver votre résidence.
  • Vous pouvez également investir dans des actions ou des fonds émis par des sociétés andorranes.
  • Vous pouvez également confier votre argent à une banque locale qui placera vos fonds de deux manières. 50% en dépôt fixe rémunéré à 2% et l’autre moitié sur un fond d’investissement dont vous pourrez continuer à jouir sans qu’aucune pénalité ne soit appliquée. C’est une bonne solution si vous n’avez pas trouvé le bien immobilier que vous souhaitiez.

Avec ces solutions, vous devrez passer 90 jours par an à Andorre pour garder votre résidence.

Expatriation à Andorre : Créer une société

Vous allez devoir payer 50.000€ (la caution), mais vous n’avez pas à investir les 350.000€. Vous serez redevable de la taxe sur les sociétés andorrane, soit 10%.

  • 85% de votre CA va devoir être fait en dehors d’Andorre. (Sinon vous intégrerez une autre catégorie qui implique d’autres taxes)
  • Si vous faites du trading ou que vous travaillez online, cette solution est parfaite pour vous. 10% de taxe sur votre CA et votre salaire exonéré jusqu’à 24.000€. Notez que la collecte de l’impôt ne débute que deux ans après la création de la société.
  • Notez également que toute personne dirigeante d’une organisation qui possède au minimum 11% des parts d’une société est susceptible de faire une demande de résidence dans la Principauté.

Pour créer un entreprise à Andorre plusieurs choix juridiques en tant qu’expatrié :

  • La Société Limitée (SL) : la société à responsabilité est recommandée pour les business de petite taille, et plus particulièrement sur les secteurs du commerce et des services. La seule condition pour enregistrer une SL en Andorre est la suivante : il faut disposer d’un capital statutaire de 3 000 € au minimum. Par ailleurs les frais d’installation se résument à la taxe forfaitaire pour l’enregistrement environ 5000-6000€, dont 1000€ pour le Gouvernement et le solde pour les frais d’avocat, de notaire et autres), les taxes annuelles d’État se chiffrent à 850 €.
  • La Société Anonyme (SA) : taillée pour les entreprises de taille plus importante partagées par un grand nombre d’actionnaires. Le capital statutaire nécessaire est de 60 000 €, la taxe forfaitaire d’enregistrement d’environ 800 €.
  • L’Andorre Société Collective : c’est un type de structure andorran à responsabilité illimitée, dans laquelle le capital est partagé entre les partenaires. Les conditions sont les mêmes que pour la SL et la SA.

Les documents et obligations nécessaires en vue de sa demande de résident à Andorre

  • Mobiliser un capital de 350 000 euros qui peut être consacré à un investissement sous la forme d’un dépôt bancaire, d’un achat immobilier, ou d’un investissement au sein d’une société Andorrane.
  • Ajouter une caution de 50 000 euros qui pourra être restituée en cas de départ de la Principauté.
  • Déposer une caution complémentaire de 7 000 euros pour chaque membre de la famille.
  • Être âgé de 18 ans au minimum.
  • Disposer d’un casier judiciaire vierge.
  • Se soumettre à un examen médical.
  • Être couvert socialement et médicalement.
  • Démontrer son indépendance financière, avec un niveau de ressources minimum au moins supérieur à 4 fois le « smic local ».
  • Disposer d’une adresse officielle.
  • S’engager à séjourner un minimum de 90 jours effectifs en Principauté d’Andorre.

Notez enfin que la résidence andorrane a peu de chance de conduire à la citoyenneté andorrane sauf si vous y vivez 10 ans de façon permanente.

andorre-paysage

L’immobilier pour une expatriation à Andorre

Un maître mot, louer mais ne pas posséder. Les rendements locatifs à 2% ne valent pas la peine de s’y attarder.

  • Le prix au mètre carré varie de 1.000 à 7.000€.
  • Le prix des locations est raisonnable, 500€ en moyenne pour un appartement avec une chambre et une vue sur les pistes de ski.
  • A noter que les contrats sont signés pour 5 ans et qu’il est très difficile d’expulser le locataire et qu’il est impossible de vendre le bien s’il est occupé.
  • La caution pour le locataire est fixée à 4 mois de loyer.

Conclusion

La principauté d’Andorre n’est pas faite tout le monde, si vous désirez le plan d’évasion parfait ou encore une résidence permanente dans l’UE, mieux vaut passer votre chemin.

Reste que la principauté est un endroit où on se sent bien, la sécurité y est maximale et la vie plutôt agréable…

LE PLAN B

Découvrez comment vous Affranchir de l’Etat, des Banques et du Système